Prévenez-vous de la grippe

prevenez-vous-de-la-grippe

29/10/2009 Prévenez-vous de la grippe

Maintenir une diète équilibrée riche en fruits, en légumes et en fibres – et faible en gras – est essentielle pour garder un système immunitaire en santé.  Il a été prouvé qu’un manque de nutriments inhibe la fonction du système immunitaire.

Voici quelques autres stratégies naturelles et efficaces pour renforcer le système immunitaire, prévenir la maladie et être plus résistant face au virus de la grippe.

Combattant de radicaux libres.

Un système immunitaire solide combat la maladie en éliminant les radicaux libres.  Radicaux libres? Non, ce n’est pas un nouveau groupe rock ni un mouvement politique!  Les radicaux libres sont des atomes instables dans l’organisme qui s’attaquent aux cellules et rendent le système immunitaire vulnérable à certains virus, bactéries et toxines de l’environnement.  Lorsque le système immunitaire est affaibli, l’organisme est moins protégé contre les radicaux libres.

Super suppléments.

Les antioxydants préviennent l’oxydation et la formation de radicaux libres.  Dans la famille des antioxydants, on retrouve les vitamines A, C et E, le sélénium, le carotène et le thé vert.  Il y a aussi beaucoup d’autres composés dans les fruits et les légumes, comme les flavonoides présents dans les raisins et le vin.

Même si la vitamine C est le supplément antioxydant le mieux connu, d’autres – comme l’extrait de pépins de raisin – constituent des agents encore plus puissants pour combattre les radicaux libres.

Vitamines et minéraux.

Une autre analyse a confirmé l’existence d’un lien direct entre la malnutrition et l’infection.  Il a été reconnu que des niveaux sous-optimaux de cuivre, de sélénium, de vitamine E, de zinc, de vitamine B et de fer diminuaient l’immunité et augmentaient les risques de vulnérabilité à la maladie.

L’ail ahurissant.

L’ail joue un rôle d’agent antibiotique, antiviral et antifongique naturel.  À cause de ses vertus, on a utilisé l’ail pour prévenir la gangrène et l’infection durant la Première Guerre mondiale.

Dans une étude, 146 volontaires ont pris une pilule placebo ou un supplément d’ail chaque jour pendant douze semaines, de novembre à février.  Les sujets ayant pris de l’ail étaient moins susceptibles d’avoir une grippe que ceux ayant pris le placebo.  Les consommateurs
d’ail récupéraient leurs forces plus rapidement aussi.  Dans ce groupe, les grippes duraient en moyenne 1,52 jour, comparativement à 5,1 jours dans le groupe placebo. (Adv ther 2001; 18 :189-193).

L’eau aux mille vertus.

L’eau joue un rôle essentiel dans chacun des processus de l’organisme, dont l’absorption, l’élimination et la digestion.  L’eau est également nécessaire au maintien d’un système immunitaire en santé.  Comme l’organisme perd constamment de l’eau par la transpiration et l’élimination, il est essentiel de boire de six à huit verres d’eau purifiée chaque jour.

Les secrets de grand-maman.

Grand-maman avait raison : les chercheurs ont prouvé que la soupe au poulet faite maison protège contre la grippe et le rhume.  Elle diminue l’activité inflammatoire qu’on associe aux grippes et elle empêche l’infection.  Alors sortez la recette de votre grand-mère et à vos chaudrons!  Le poulet, les oignons, les patates douces, le panais, le navet, le poivre de Cayenne, l’ail, la carotte, le céleri et le persil ont tous des propriétés bénéfiques. (Cardiopulmonary and Critical Care Journal Octobre 2000; 118 :1150-1157).

Stress en moins.

Le stress émotionnel a un effet néfaste sur la fonction immunitaire.  Il peut détruire les nutriments de l’organisme et hypothéquer le système endocrinien, soit les glandes qui sécrètent des hormones dans le flot sanguin.  Le stress provoque aussi des réactions biochimiques dans l’organisme qui peuvent finir par compromettre le fonctionnement normal des globules blancs.

Si vous vivez des tensions, prenez une pause.  Des choses simples comme des étirements de l’exercice, la méditation et la prière peuvent faire une grande différence dans votre état.  Réservez une période de calme d’au moins 15 minutes chaque jour.

La vie en rose.

Aborder la vie avec une attitude positive peut aider à maintenir l’harmonie et la santé du corps.  Vous serez surpris de constater à quel point vous pouvez améliorer votre santé en mettant vos lunettes roses!

Le lien chiropratique / immunité.

Les recherches scientifiques attestent que les soins chiropratiques améliorent la réponse immunitaire.  Une étude visait à évaluer l’effet des soins chiropratiques sur les globules blancs associés à la fonction immunitaire.  Appelés polynucléaires et monocytes, ces destructeurs de maladie aident l’organisme à éliminer les cellules malsaines.  L’étude a révélé que « les polynucléaires et les monocytes étaient plus nombreux chez les adultes ayant reçu des ajustements chiropratiques » (J Manip Physiolog Ther 1991; 7 :399-400)

Dans une autre étude, les soins chiropratiques ont augmenté sensiblement la réponse immunitaire chez des personnes séropositives.  Les patients ayant reçu des ajustements ont enregistré une hausse de 48% du nombre de cellules CD4 – cellules jouant un rôle essentiel dans l’immunité.

Adopter une attitude de mieux-être.

Les chiropraticiens encouragent leurs patients à adopter une attitude de mieux-être qui met l’accent sur la prévention de la maladie.  Renseignez-vous plus à fond sur la façon de stimuler la capacité de guérison innée de votre organisme en prenant rendez-vous avec votre chiropraticien dès aujourd’hui!